Eau des Délices

  • Une Cologne délicate
    C'est mon préféré, car c’est très frais et l’on retrouve le délicat parfum des agrumes, un côté vivifiant et serein, ensoleillé et aromatique. Lorsque que l’on sent les premières notes fraîches, on se sent transportés dans un océan de bien-être, réveillés dans nos sens et animés d’images d’été qui font voyager.
    Angélique



ANNÉE 1970.

Au Musée du Prado il fait trop chaud, cet après-midi là. « Le jardin des Délices », peint en 1503 par Jérôme Bosch, intrigue tous ceux venus le contempler, y compris vous. Soudain, vous entendez un bruit de verre qu’on fait tomber. Une odeur légère et fraîche s’échappe : citron, bergamote, mandarine, petitgrain, lavande étanchent alors votre soif, un fond chypré de patchouli et de mousse de chêne vous met en joie.


J'accepte En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.