Samantha Scriven est non seulement un membre apprécié de notre équipe, mais elle est aussi une blogueuse spécialisée dans le parfum depuis 2013. Sam a été deux fois finaliste des Jasmine Awards de la Fragrance Foundation UK et a été présentée à plusieurs reprises dans le magazine Scented Letter de la Perfume Society. Elle écrit également pour le site web primé ÇaFleureBon et travaille actuellement sur un livre dont la sortie est prévue en 2021. Elle vit au Pays de Galles avec son mari, ses fils et ses chats.

1. Quelle est la question qui vous est le plus souvent posée ?

Il y a deux questions que l’on me pose le plus souvent. La première est de savoir quel est mon parfum préféré et la seconde est de savoir quelle est l’odeur de…(insérer le nom de mon parfum préféré qui n’existe plus.) Ces deux questions ne me dérangent pas et j’aime toujours faire découvrir aux gens un nouveau parfum auquel ils n’auraient peut-être pas pensé. Quant à mon parfum préféré ? Il change tous les jours !

2. Quel est votre premier souvenir de parfum ?

Tous mes premiers souvenirs d’odeurs sont liés aux jardins. Je jouais dehors autant que je pouvais et je passais aussi beaucoup de temps dans le jardin de ma Nanna Thomas. Elle cultivait des herbes, des roses, du muguet et m’a appris le nom de tant de fleurs sauvages. J’aimais aussi l’odeur des tomates dans la serre de Gransha Gough. À un moment donné, quand j’étais petite, je mangeais même des fleurs (ce qui n’est pas recommandé, bien que le trèfle soit délicieux).

3. Quel est le premier parfum que vous avez acheté ?

Le premier était Cacharel LouLou, que j’ai porté tout au long de mes années universitaires à la fin des années 80. J’en ai utilisé une bouteille par mois. Mes excuses à tous ceux qui prenaient le petit déjeuner avec moi à l’époque. J’étais une pulvérisatrice compulsive !

4. Comment nous avez-vous découverts ?

Je bloguais depuis trois ans en 2016 quand Le Jardin Retrouvé m’a approché et s’est présenté. J’ai tout de suite été séduite : de beaux parfums classiques, des flacons rechargeables et des échantillons très jolis. J’ai été particulièrement séduite par les parfums, car la tendance de l’époque était aux senteurs très sucrées, ce qui n’était pas du tout mon truc. Beaucoup de tendances fugaces en matière de parfums visent les moins de 25 ans et comme j’ai maintenant 50 ans, je me suis souvent sentie négligée, alors que ces parfums étaient tout enfin faits pour moi ! Deux ans plus tard, quand je suis devenue indépendante, un rêve s’est réalisé quand j’ai commencé à travailler pour eux. La rencontre avec l’équipe du Paris Experience Store a été le moment fort de ma carrière.

5. Que signifie le parfum pour vous ?

Le parfum est mon habillage quotidien. Il peut m’emmener à Paris à la Belle Époque ou dans un jardin fleuri, ou il peut m’envelopper de douceur en automne. Si j’ai un événement à venir, je passe plus de temps à planifier mon parfum que mes vêtements. Souvent, le parfum est la seule décision quotidienne qui est purement pour moi et non pour quelqu’un d’autre. C’est cinq minutes de choix personnel rien qu’à moi, avant que quelqu’un ne crie à nouveau mon nom !

6. De quoi pensez-vous que l’industrie des parfums aura besoin à l’avenir ?

Je sais que je ne suis pas la première à le dire ou à le penser, mais si je pouvais m’adresser à l’industrie du parfum, je dirais « Ralentissez ! Aussitôt qu’un nouveau lancement a lieu, il y a une version « Intense » et une version eau de parfum/eau de toilette, puis une version « Nuit » et une version « L’Eau », et tout est lancé avant même que vous puissiez acheter l’original !

Je veux aussi voir beaucoup plus de durabilité et moins de gaspillage. Les recharges sont la voie à suivre. En ces temps d’éloignement social, il est préférable d’essayer des échantillons à la maison plutôt que de toucher les testeurs dans des magasins bondés. Les marques qui ne font pas d’échantillons passent à côté d’une chance de se faire connaître.

Lectures complémentaires

Consultez le blog de Samantha iscentyouaday et lisez son article pour Cafleurebon sur son voyage dans notre Expérience Store. Photo de Samantha par Alison Oddy.

Samantha Scriven était en conversation avec Clara Feder.

Avatar
Author

Write A Comment